La photo à la hune par Robert Farrelly/Golden Globe Race

GOLDEN GLOBE RACE
En route vers Les Sables
puffin istvan kopar

Le départ du nouveau Golden Globe sera donné dans moins de deux mois aux Sables-d’Olonne. Cette course qui, cinquante ans après, reprend les codes du Golden Globe Challenge, le premier tour du monde en solitaire et en course gagnée par Sir Robin Knox Johnston et dont les aventures de Bernard Moitessier, Donadl Crowhurst, Nigel Tetley… restent imprégnées dans les mémoires des marins. Dix-neuf navigateurs sont inscrits et certains, à l’image de l’américain Istvan Kopar (notre photo) ont d’ores et déjà pris la mer pour rejoindre le port vendéen. A bord de Puffin, un Tradewind 35 Cutter, ce dernier vient d’appareiller d’Oyster Bay, près de New York, à destination de l’Europe. L’anglais Ertan Beskardes, parti de Sardaigne, est actuellement en escale à Vigo. Aux Sables-d’Olonne, se trouvent déjà l’Australien Kevin Farebother et l’Estonien Uku Randmaa. Quant aux Français engagés, Jean-Luc van den Heede et Antoine Cousot ont récemment ont baptisé la semaine dernière leur bateau, respectivement Matmut (de type Rustler 36) et Métier Intérim & CDI (un Biscay 36). Philippe Pêché (PRB, Rustler 36) rentre tout juste d’essais en solitaire de son régulateur d’allures. Loïc Lepage est en passe de mettre à l’eau son Nicholson 32, Laaland.